Debating India
Home page > Questions internationales > s?curit? > Une franchise toute n?o-z?landaise

POLEMIQUE

Une franchise toute n?o-z?landaise

Fr?d?ric THERIN

Tuesday 17 December 2002, by THERIN*Fr?d?ric

Le ministre des affaires ?trang?res a soulev? un toll? en critiquant l’obsession irakienne de Washington et la politique nucl?aire d’Isra?l, ?crit le "New Zealand Herald".

Le ministre des affaires ?trang?res n?o-z?landais a jet? fin novembre un pav? dans la mare en d?clarant que la cr?dibilit? de la communaut? internationale ? propos de l’Irak ?tait remise en cause par son manque de r?action face ? la politique nucl?aire d’Isra?l.

Au cours d’un d?ner organis? par l’Institut Nouvelle-Z?lande -Asie ? l’universit? d’Auckland, quelqu’un avait demand? ? Phil Goff quel r?le pourrait jouer son pays pour limiter le risque d’un conflit nucl?aire initi? par un membre de l’"axe du Mal", selon la formule du pr?sident am?ricain, ou par d’autres Etats comme l’Afrique du Sud ou Isra?l.

Le ministre, dont les propos ont ?t? repris par le New Zealand Herald, avait r?pondu que l’Afrique du Sud n’?tait plus une menace s?rieuse car elle avait abandonn? son programme nucl?aire apr?s la chute de l’apartheid, ? la fin des ann?es 1980. Mais "Isra?l est tr?s certainement un probl?me pour nous tous, avait expliqu? le chef de la diplomatie n?o-z?landaise, cit? dans le principal quotidien national. Aussi longtemps que l’Am?rique dira qu’elle souhaite s’occuper de l’Irak parce que -ce pays- poss?de des armes de destruction massive et ne respecte pas les r?solutions de l’ONU, beaucoup de gens dans le monde diront que -ces principes- ne s’appliquent pas ? Isra?l. Pourquoi regardons-nous seulement vers l’Irak ? "

Cette intervention n’a pas manqu? de provoquer la col?re de la communaut? juive n?o-z?landaise, dont le pr?sident, David Swartz, interrog? par un journaliste du New Zealand Herald, a jug? que c’?tait Isra?l qui ?tait la cible d’attaques r?p?t?es des pays arabes depuis son ind?pendance il y a cinquante-quatre ans et avait le droit d’utiliser "tous les moyens n?cessaires pour se d?fendre".

Le porte-parole de l’opposition pour la politique ?trang?re a estim? que les propos de M. Goff relevaient de la pure "folie" : "L’Irak a d?clar? deux guerres agressives, utilis? des armes chimiques contre les Iraniens et ses propres civils, continue de violer des r?solutions de l’ONU et est dirig?e par un dictateur cruel. Rien de cela ne s’applique ? Isra?l."

D?fendant la politique des Nations unies de menacer les pays qui refusent d’ob?ir ? ses r?solutions, le ministre avait ajout? que son pays ne soutiendrait qu’"en ultime recours" une action arm?e en Irak."Dans le cas de l’Irak, je vois d’?normes probl?mes si une attaque militaire est lanc?e. Il ne s’agira pas cette fois d’un autre combat dans le d?sert. Cela ressemblera ? la bataille de Stalingrad.-Les combats- se d?rouleront bloc par bloc, quartier par quartier avec d’?normes pertes humaines ? la fois dans les rangs des forces d’invasion que parmi la population civile."

UN CERTAIN PACIFISME

M. Goff avait conclu son intervention en expliquant qu’"il y a plus d’intelligence dans un seul ?tage du d?partement d’Etat ? Washington que dans l’ensemble des bureaux du Pentagone".

Cette d?claration, teint?e d’un certain pacifisme, du chef de la diplomatie - travailliste - de Wellington tranche avec les discours guerriers du gouvernement australien.

De l’autre c?t? de la mer de Tasmanie, le premier ministre lib?ral (droite) John Howard ne cesse, en effet, de r?affirmer son all?geance ? la politique de fermet? de George W. Bush, au risque de provoquer la col?re de ses voisins asiatiques. Ainsi avait-il d?clar? le 1er d?cembre qu’il n’?cartait pas l’id?e d’une intervention militaire pr?ventive de ses forces arm?es dans un pays voisin.

Des propos qui ont fait grincer bien des dents dans la r?gion. Les r?centes d?clarations de Phil Goff ont d?, au contraire, ravir de nombreux gouvernements asiatiques, qui voient d’un ?il inquiet l’impact de la strat?gie am?ricaine de lutte contre le terrorisme dans leur r?gion.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0