Debating India
Home page > Public directory > External Affairs > Kashmir > Espoirs de paix au Cachemire

Espoirs de paix au Cachemire

Wednesday 17 November 2004

L’Inde a commenc?, symboliquement, ? retirer des hommes de cette r?gion que lui dispute le Pakistan ; ?Un bon d?but?, pour Islamabad ; ?Poudre aux yeux?, pour certains s?paratistes.

Un millier de parachutistes indiens ont quitt? le nord du Cachemire mercredi matin, un retrait symbolique et politique, qui co?ncide avec la premi?re visite dans ces montagnes de l’Himalaya du nouveau Premier ministre indien, Manmohan Singh. Le d?part des troupes indiennes vise ? acc?l?rer les n?gociations de paix lanc?es au d?but de l’ann?e entre l’Inde et le Pakistan, qui se disputent le Cachemire depuis la partition de 1947 et se sont fait deux fois la guerre pour le r?cup?rer.

Le retrait indien pourrait concerner jusqu’? 15.000 soldats, selon des sources militaires. L’arm?e indienne n’a jamais vraiment d?voil? le nombre total de ses troupes d?ploy?es dans le territoire. New Delhi parle de 200.000 hommes. Selon le Pakistan et les s?paratistes, il y en aurait plus du double.

Le Premier ministre indien, arriv? dans la capitale d’?t? cachemiri, Srinagar, pour une visite de deux jours, a lanc? un appel aux rebelles. ?Notre gouvernement est attach? ? un dialogue sans condition avec quiconque dans cet Etat aura abandonn? la violence?, a-t-il dit lors de la visite d’une facult? de m?decine. Manmohan Singh s’est ?galement dit pr?t ? poursuivre le retrait si les attaques par les groupes arm?s venus du Pakistan cessaient. Depuis 15 ans, les violences ont fait quelque 40.000 morts dans la r?gion. New Delhi accuse Islamabad d’aider mat?riellement et financi?rement les rebelles, ce que le Pakistan r?fute.

Singh a ensuite assur? avoir ?tendu la main de l’amiti? au Pakistan? en entament des discussions avec le pr?sident pakistanais, le g?n?ral Pervez Musharraf. ?Notre seule condition, c’est qu’en accord avec le Pakistan, le territoire sous contr?le pakistanais ne soit pas utilis? ? promouvoir le terrorisme transfrontalier contre nous?, a-t-il ajout?. Les autorit?s d’Islamabad ont estim? mercredi que la r?duction du nombre de militaires indiens au Cachemire ?tait ?un bon d?but?.

Un des mouvements de gu?rilla cachemiri propakistanais, le Hizb-ul-Mujahideen, a qualifi? de ?poudre aux yeux? le d?part d’un premier contingent indien. ?Nous ne nous battons pas seulement pour une r?duction des forces indiennes. Nous avons pris les armes pour obtenir une ?vacuation compl?te?, a d?clar? son chef, Syed Salahuddin. Quelques heures avant l’arriv?e du Premier ministre, une fusillade a ?clat? pr?s d’un terrain de sport o? le chef du gouvernement indien devait prendre la parole. Deux s?paratistes ont ?t? abattus par des militaires.

See online : Lib?ration

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0