Debating India
Home page > Public directory > External Affairs > Kashmir > Le premier ministre indien s’engage sur la voie de la (...)

Le premier ministre indien s’engage sur la voie de la paix

Wednesday 4 August 2004

Signe de la volont? de poursuivre le processus de paix, l’Inde et le Pakistan ont d?cid? de prolonger le cessez-le-feu en vigueur au Cachemire depuis novembre 2003, a annonc? lundi le ministre des affaires ?trang?res indien, Natwar Singh.

Le premier ministre indien Manmohan Singh a tendu la main, samedi 4 septembre, aux groupes rebelles, en particulier cachemiris, en proposant des discussions sans condition et affirm? son intention de poursuivre le processus de paix avec le Pakistan.

Une semaine apr?s avoir f?t? les 100 jours de son gouvernement, le premier ministre a acc?s sa premi?re conf?rence de presse sur le Cachemire, en proie ? une insurrection s?paratiste, et sur le Pakistan avec qui un "dialogue global" est engag? depuis janvier. "Nous voulons parler ? tous les ?l?ments au Cachemire qui ne sont pas repr?sent?s ? l’Assembl?e de l’Etat", a d?clar? M. Singh. "Tous les groupes, que ce soit au Jammu-et-Cachemire ou dans le nord-est, sont bienvenus pour des discussions avec nous. Nous sommes pr?ts ? discuter sans condition pr?alable", a-t-il insist?.

Le premier ministre a abandonn? ainsi la condition selon laquelle les rebelles devaient d?poser les armes avant tout dialogue. En contre-partie, il a esp?r? que les groupes concern?s s’abstiendront d’emprunter "la voie de la violence". Le Cachemire indien est en proie depuis 1989 ? une r?bellion arm?e de groupes s?paratistes musulmans qui a fait au moins 40 000 morts, selon les chiffres officiels, plus du double selon la r?bellion. Dans le nord-est de l’Inde, une trentaine de groupes arm?s se battent pour une plus grande autonomie.

Un dialogue historique s’?tait ouvert en janvier quand le gouvernement nationaliste hindou de l’?poque avait re?u des chefs s?paratistes musulmans du Cachemire. Mais apr?s l’arriv?e du nouveau gouvernement de coalition men?e par le Parti du Congr?s, les s?paratistes avaient refus? de poursuivre les discussions tant qu’il y aurait des conditions.

Dans le m?me temps, le premier ministre a affirm? son engagement dans le processus de paix engag? avec le Pakistan et estim? que les r?sultats acquis n’?taient pas n?gligeables. "Notre gouvernement n’a que 100 jours et lors de cette courte p?riode nous avons (men?) le dialogue global. (...) Ce que nous avons r?alis? pendant ce temps n’est pas insignifiant. C’est notre intention de poursuivre le processus de dialogue", a-t-il dit.

PROCESSUS POURSUIVI

Le premier ministre a fait ces d?clarations alors que les ministres des affaires ?trang?res de l’Inde et du Pakistan se rencontrent dimanche et lundi ? New Delhi pour les premi?res discussions ? un niveau minist?riel sur le conflit au Cachemire en trois ans. Signe de la volont? de poursuivre le processus de paix, le ministre des affaires ?trang?res indien, Natwar Singh, a annonc? lundi que l’Inde et le Pakistan ont d?cid? de prolonger le cessez-le-feu en vigueur au Cachemire depuis novembre 2003.

Samedi, de hauts responsables des deux minist?res ont approuv? des propositions en vue d’une r?solution du conflit au Cachemire, soumises par des responsables indiens et pakistanais qui s’entretiennent r?guli?rement sur la question depuis mars. Mais, a averti le premier ministre, "le dialogue ne peut avancer que si le terrorisme est contr?l?". Il a ?voqu? l’inqui?tude de son gouvernement sur la poursuite d’infiltrations depuis le Pakistan de s?paratistes arm?s au Cachemire. "Il y a eu une diminution du flot d’infiltration mais il y a eu une certaine augmentation au cours des derni?res semaines", a-t-il dit. L’Inde accuse le Pakistan d’armer les militants islamistes et de les envoyer au Cachemire, alors qu’Islamabad affirme n’apporter ? ces groupes qu’un soutien moral et politique.

Les deux pays revendiquent l’int?gralit? du Cachemire, divis? depuis la partition de 1947, et objet de deux des trois guerres qui les ont oppos?s. Manmohan Singh a annonc? qu’il rencontrerait le g?n?ral-pr?sident pakistanais Pervez Musharraf fin septembre aux Etats-Unis en marge de l’assembl?e g?n?rale de l’ONU.

Avec AFP

P.S.

Violences au Cachemire : trois morts

Trois personnes sont mortes dans des actes de violence distincts au Cachemire indien, dimanche, alors que se d?roulent ? New Delhi des pourparlers indo-pakistanais ? un niveau minist?riel sur le territoire disput?, a indiqu? la police.

Un policier a ?t? tu? par un rebelle pr?sum? alors qu’il se trouvait dans la principale station de bus d’Anantnag (50 km au sud de la capitale d’?t? Srinagar) dimanche apr?s-midi, a affirm? la police. La veille, la police avait annonc? l’arrestation d’une dizaine de s?paratistes islamistes soup?onn?s d’?tre impliqu?s dans plusieurs meurtres ? Anantnag. (AFP)

Article paru dans "Le Monde", ?dition en ligne du 4 ao?t 2004.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0