Debating India
Home page > Public directory > External Affairs > Kashmir > Fin des pourparlers indo-pakistanais

CACHEMIRE

Fin des pourparlers indo-pakistanais

Monday 28 June 2004

L’Inde et le Pakistan ont achev? lundi deux jours de pourparlers sur le Cachemire, leur principale pomme de discorde, par une br?ve rencontre lundi, a d?clar? un responsable indien.

L’Inde et le Pakistan ont tenu ? se retrouver une derni?re fois lundi matin apr?s un jour de discussions, apr?s avoir reconnu dimanche que leur dialogue sur le Cachemire avait progress? lors de leurs premiers pourparlers en trois ans sur le principal contentieux opposant les deux rivaux nucl?aires.

La discussion entre secr?taires g?n?raux des minist?res des affaires ?trang?res a dur? une heure. Elle suivait une premi?re journ?e de discussions, dimanche, qualifi?es par les deux pays de "positives". Un communiqu? commun devait ?tre publi? dans la journ?e, qui servirait de base ? une sorte de "feuille de route" pour un r?glement pacifique au Cachemire, selon des responsables indiens.

Les pourparlers entre les deux rivaux nucl?aires ?taient les premiers sur le Cachemire depuis l’?chec d’un sommet il y a trois ans ? rapprocher les points de vue sur la province, divis?e entre l’Inde et le Pakistan et ? l’origine de deux des trois guerres qui les ont oppos?s. Les deux pays ont salu? l’atmosph?re "tr?s positive" de la premi?re de deux journ?es de discussions entre secr?taires g?n?raux des minist?res des affaires ?trang?res, M. Shashank (nom unique) pour l’Inde, et Riaz Khokhar pour le Pakistan. Mais ils se sont refus?s ? fournir des pr?cisions avant la conclusion des entretiens. "La rencontre s’est d?roul?e dans une atmosph?re amicale, tr?s positive et constructive. Des propositions et id?es ont ?t? ?chang?es de part et d’autre. Le but est de faire avancer le processus" de paix renou? l’an dernier, a d?clar? le porte-parole indien, Navtej Sarna. Son homologue pakistanais a ?galement salu? un climat "tr?s positif". "On cherche une solution. L’intention de la d?l?gation pakistanaise et, j’esp?re, de la d?l?gation indienne est de parvenir ? des r?sultats", a dit M. Masood Khan.

L’URGENCE D’UN R?GLEMENT

Les pourparlers s’inscrivent dans une s?rie pr?parant une rencontre au niveau des ministres des affaires ?trang?res pr?vue en ao?t. Le week-end dernier, Islamabad et New Delhi avaient d?cid? de se doter d’un "t?l?phone rouge" pour r?duire le risque nucl?aire et de prolonger le moratoire sur leurs essais atomiques.

Mais de nouvelles violences qui ont fait quinze morts samedi dans la province divis?e ont rappel? l’urgence d’un r?glement d’un conflit vieux de 56 ans et d?j? ? l’origine de deux guerres. C’est la premi?re fois que New Delhi et Islamabad n?gocient sur le territoire ? la population en majorit? musulmane depuis l’?chec en 2001 d’un sommet, ? Agra, en Inde, entre le pr?sident pakistanais Pervez Musharraf et le premier ministre indien de l’?poque, Atal Behari Vajpayee.

Le porte-parole indien a d?clar? que la r?ouverture de consulats dans les principales villes respectives de l’Inde et du Pakistan, Bombay et Karachi, avait ?t? discut?e dimanche. Son homologue pakistanais a ?voqu? des mesures de confiance, une r?duction des troupes, la question des soldats disparus lors des conflits et celle de p?cheurs qui se sont ?gar?s de l’autre cot? de la fronti?re.

Apr?s avoir ?t? au bord d’une nouvelle guerre il y a deux ans, les deux pays ont entrepris depuis l’an dernier un rapprochement et sign? un cessez-le-feu au Cachemire en novembre. Mais ils n’ont pas r?solu leur contentieux et une insurrection islamique continue d’ensanglanter la partie indienne.

Les deux pays sont conscients que sans progr?s sur le Cachemire, leur dialogue risque une fois de plus d’?chouer. "Le Pakistan a d?clar? que le Cachemire ?tait la question centrale et, ? moins que les positions ne bougent sur le Cachemire, il n’y aura pas de progr?s vers une normalisation des relations dans d’autres domaines", avait dit un responsable indien avant les entretiens.

L’Inde qui contr?le les deux tiers du Cachemire depuis la partition de 1947 accuse le Pakistan d’y fomenter l’insurrection islamique. Islamabad d?ment soutenir militairement la gu?rilla qui dure depuis quinze ans, mais estime qu’il s’agit d’une lutte de lib?ration et r?clame un r?f?rendum d’autod?termination.

La rencontre de New Delhi se situe dans le contexte d’un changement de gouvernement en Inde apr?s la victoire du parti du Congr?s le mois dernier sur les nationalistes hindous. Le nouveau premier ministre indien, Manmohan Singh, a d?clar? vouloir poursuivre le processus de paix. Au Pakistan, le premier ministre, Zafarullah Jamali, a d?missionn? samedi, mais Islamabad a assur? que cela n’affecterait pas les discussions indo-pakistanaises.

P.S.

Avec AFP

Article paru dans Le Monde, ?dition en ligne du lundi 28 juin 2004.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0