Debating India
Home page > Public directory > Indian Politics > Political Parties & Elections > General Elections 2004 > R?sultats / Results > Les responsables du Parti du Congr?s d?missionnent pour inciter Sonia (...)

Les responsables du Parti du Congr?s d?missionnent pour inciter Sonia Gandhi ? revenir sur sa d?cision

Tuesday 18 May 2004

"Je vous demande d’accepter ma d?cision et je ne la changerai pas. Il n’en est pas question. C’est ma voix int?rieure. C’est ma conscience", a expliqu? Sonia Gandhi mardi apr?s-midi.

L’ensemble des responsables du Parti du Congr?s ont d?missionn?, mercredi 19 mai, pour tenter de convaincre leur pr?sidente, Sonia Gandhi, de revenir sur son refus de devenir premier ministre du futur gouvernement indien. Ils devaient rencontrer Mme Gandhi dans la matin?e, et lui dire qu’ils ne retireraient pas leur d?mission "aussi longtemps qu’elle ne changera pas d’avis", a indiqu? le secr?taire g?n?ral du parti, Ambika Soni.

Sonia Gandhi, 57 ans, h?riti?re de la dynastie Nehru-Gandhi, avait annonc?, mardi, qu’elle renon?ait ? ?tre premier ministre de l’Inde apr?s une violente campagne contre ses origines italiennes, qui lui avaient valu de nombreuses critiques, parfois au sein m?me de sa formation, le Parti du Congr?s, et des doutes sur la stabilit? du gouvernement qu’elle cherchait ? former.

Pour protester contre l’arriv?e au pouvoir d’une "?trang?re", le parti nationaliste hindou (BJP) de l’ancien premier ministre Atal Behari Vajpayee, avait ainsi annonc?, lundi, qu’il boycotterait la c?r?monie de l’?ventuelle prestation de serment de Sonia Gandhi. Uma Bharti, pasionaria du camp nationaliste hindou, avait en outre annonc?, mardi, sa d?mission de son poste de chef du gouvernement de l’Etat du Madhya Pradesh pour lancer une campagne en vue d’emp?cher Mme Gandhi de devenir premier ministre.

Il y avait par ailleurs des doutes sur la stabilit? du gouvernement qu’elle cherchait ? former. Le soutien apport? par les quelque 60 d?put?s communistes, indispensable ? la coalition, avait d?j? fait l’objet de trois jours de tractations. Les communistes ont finalement d?cid? lundi de ne pas participer directement au gouvernement, mais de lui apporter un soutien "de l’ext?rieur".

Mme Gandhi a justifi? sa d?cision, mardi, devant les ?lus de son Parti du Congr?s au Parlement. n"Le poste de premier ministre n’a pas pas ?t? mon objectif. (...) Je suivrai ma voix int?rieure. Aujourd’hui, elle me dit que je dois d?cliner humblement ce poste", a-t-elle d?clar?.

Sonia Gandhi a aussit?t ?t? interrompue par des cris de d?ception et de col?re. "Mon objectif a toujours ?t? de prot?ger les fondements la?ques de notre nation, a-t-elle dit. Nous avons men? avec succ?s une bataille, mais nous n’avons pas gagn? la guerre. C’est une lutte longue et ardue, et je la poursuivrai avec une d?termination totale." "Je vous demande d’accepter ma d?cision, et je ne la changerai pas. Il n’en est pas question. C’est ma voix int?rieure. C’est ma conscience", a-t-elle conclu.

"NOUS NE VOULONS PAS PERDRE NOTRE M?RE"

Un peu plus t?t, un dirigeant communiste, Sitaram Yechury, qui avait rencontr? une d?l?gation du Congr?s, avait indiqu? que ce parti avait retir? le nom de Sonia Gandhi et qu’il y aurait "un changement ? la direction" du groupe parlementaire de cette formation. M. Yechury a d?clar? que deux anciens ministres des finances, Manmohan Singh, 71 ans, et Pranab Mukerjee, 68 ans, ?taient "dans la course" pour remplacer Sonia Gandhi ? la t?te du Parti du Congr?s.

Plusieurs cha?nes de t?l?vision ont indiqu? que le choix de Sonia Gandhi pour le poste de premier ministre se portait sur Manmohan Singh, architecte des premi?res r?formes ?conomiques lanc?es par l’Inde en 1991, mais cette information n’a pas ?t? confirm?e par le Congr?s. Cependant les rumeurs sur le renoncement de Sonia Gandhi et son remplacement par Manmohan Singh ont fait grimper la Bourse de Bombay, qui a cl?tur? mardi en hausse de 8,25 % apr?s avoir perdu plus de 11 % lundi et plus de 6 % vendredi dernier.

Jyoti Basu, vieux leader communiste dont le parti est alli? du Congr?s, a affirm? que la pression sur Sonia Gandhi pour qu’elle se retire de la course est venue de ses propres enfants, Rahul, 33 ans, et Priyanka, 32 ans. "L’Inde est un pays tr?s violent. C’est une affaire de famille. Si les enfants disent : nous avons perdu notre p?re, nous ne voulons pas perdre notre m?re, c’est leur d?cision", a expliqu? M. Basu.

Sonia Gandhi est n?e en Italie et a la nationalit? indienne depuis 1984. Le mari de Mme Gandhi, Rajiv, avait ?t? assassin? en 1991, tandis que sa belle-m?re, Indira, avait ?t? tu?e en 1984. Il avait fallu sept ans aux membres du Congr?s pour convaincre Sonia Gandhi de prendre la t?te du parti en 1998.

En 1999 d?j?, Mme Gandhi s’?tait rendue chez l’ancien pr?sident K.R. Narayanan pour revendiquer la formation d’un gouvernement, mais n’avait pas alors r?ussi ? d?gager une majorit? parlementaire.

Mardi apr?s-midi, des milliers de partisans de Mme Gandhi se sont rassembl?s devant sa r?sidence ? New Delhi, et certains ont menac? de se suicider. "Nous aimons Sonia", "Nous mourrons pour elle", ont cri? ces manifestants.

See online : Le Monde

P.S.

Avec AFP

Article paru dans Le Monde, ?dition en ligne du mardi 18 mai 2004.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0