Debating India
Home page > Public directory > Indian Politics > Political Parties & Elections > General Elections 2004 > R?sultats / Results > En Inde, le principal alli? du BJP subit une d?faite ?lectorale

ANDHRA PRADESH

En Inde, le principal alli? du BJP subit une d?faite ?lectorale

Fran?oise Chipaux

Wednesday 12 May 2004, by CHIPAUX*Fran?oise

Le chef de l’Etat d’Andhra Pradesh, obs?d? par le miracle informatique, a d?laiss? les paysans.

New Delhi de notre correspondante en Asie du Sud

Enfant ch?ri de la Banque mondiale, ami du fondateur de Microsoft, Bill Gates, et de l’ancien pr?sident am?ricain Bill Clinton, le "visionnaire" ministre en chef de l’Etat indien d’Andhra Pradesh, Chandrababu Naidu, a ?t? s?v?rement battu, mardi 11 mai, lors des ?lections r?gionales pour le renouvellement de l’Assembl?e d’Andhra Pradesh (sud du pays).

A vingt-quatre heures de l’annonce des r?sultats du scrutin l?gislatif national, cette d?faite a sonn? l’alarme dans les rangs du Parti du peuple indien (BJP ; nationalistes hindous), qui domine le gouvernement central. Mardi soir, les responsables du BJP d?battaient autour de leur homme fort, le premier ministre, Atal Bihari Vajpayee, sur la n?cessit? de trouver de nouveaux alli?s, afin de conserver le pouvoir. La formation de M. Naidu, le Telugu Desam Party (TDP), ?tait le plus important alli? du BJP qu’il soutenait de l’ext?rieur et auquel il avait apport? 29 si?ges au Parlement national, en 1999.

Dans la crainte d’une instabilit? politique qui compromettrait les r?formes ?conomiques, les milieux d’affaires ont tr?s vite r?agi. La Bourse de Bombay, la principale du pays, a enregistr? sa plus grande chute (- 4,1 %) en un jour depuis quatre ans. Elle a perdu 7,5 % depuis le d?but, le 20 avril, du marathon ?lectoral indien qui se terminera par l’annonce des r?sultats, le 13 mai.

POLITIQUE D?S?QUILIBR?E

La d?route du TDP, qui a abandonn? 130 si?ges, fait le bonheur du Parti du Congr?s de Sonia Gandhi. Le Congr?s s’?tait alli? avec un parti s?paratiste demandant la cr?ation d’un Etat nouveau au sein de l’Andhra Pradesh. Sa campagne a ?t? tr?s populiste, ne craignant pas de promettre l’?lectricit? gratuite aux fermiers dans cette partie du pays d?j? tr?s endett?e.

La d?faite de M. Naidu a de quoi inqui?ter les ministres en chef r?formistes, plus prompts ? ?couter les satisfecit des organisations internationales que les plaintes de leurs concitoyens. Le r?ve de M. Naidu ?tait de transformer l’Andhra Pradesh en Singapour de l’Inde, gr?ce ? l’informatique et la biotechnologie. Il s’est heurt? aux r?alit?s d’un Etat sous-d?velopp? de 80 millions d’habitants, dans lequel pr?s de 4 000 fermiers se sont suicid?s en dix ans, incapables d’honorer leurs dettes.

Au-del? de l’usure de pr?s de dix ans de pouvoir, M. Naidu a "pay?" le contrecoup de sa politique totalement d?s?quilibr?e en faveur d’Hyderabad, la capitale, au d?triment des campagnes o? vivent encore la grande majorit? des Indiens. "Naidu n’a pas de vision humaine du d?veloppement. Il a amen? tous les hommes d’affaires dans son Etat, mais sans profit pour la population", commente un analyste indien.

Derri?re l’image moderne d’un chief executive, comme il aimait se faire appeler, M. Naidu restait un ministre en chef autocrate, accus? de corruption. Les naxalites, membres d’une gu?rilla marxiste qui se bat en faveur des paysans sans terre, tr?s actifs en Andhra Pradesh, ont tent? de l’assassiner en octobre.

La nature de la d?b?cle du TDP et de son chef a de quoi alarmer le BJP, accus?, non sans raison, de faire "briller" le pays au profit des classes moyennes urbaines en oubliant la grande majorit? des Indiens. 300 millions d’entre eux vivent avec moins de 1 dollar par jour. Le r?sultat des ?lections en Andhra Pradesh montre que, loin de se satisfaire de promesses futuristes, l’?lectorat veut des r?sultats tangibles et rapides.

See online : Le Monde

P.S.

Article paru dans Le Monde, ?dition en ligne du mercredi 12 mai 2004.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0