Debating India
Home page > Public directory > External Affairs > L’Inde et le Pakistan sourds aux appels de la communaut? (...)

Inde-Pakistan

L’Inde et le Pakistan sourds aux appels de la communaut? internationale

Mounia DAOUDI

Wednesday 23 June 2004, by DAOUDI*Mounia

L’Inde et le Pakistan ont jusqu’? pr?sent ignor? les appels pressants de la communaut? internationale destin?s ? ?viter un conflit qui pourrait s’av?rer fatal pour la r?gion. Les deux fr?res ennemis, tout deux en possession de l’arme nucl?aire, continuent en effet ? mobiliser leurs troupes le long de la Ligne de contr?le, cette fronti?re de fait qui s?pare les parties indienne et pakistanaise du Cachemire. Une mobilisation qui s’accompagne d’une escalade verbale des plus inqui?tantes.

En visite dans la partie indienne du Cachemire, le Premier ministre Atal Behari Vajpayee n’a pas m?ch? ses mots. S’adressant ? des troupes indiennes mobilis?es face ? des positions pakistanaises, il a affirm? que ?l’heure d’un combat d?cisif avait sonn?? et que le temps ?tait venu pour son pays de ?gagner la guerre par procuration? qu’il accuse Islamabad de mener. ?Notre objectif doit ?tre la victoire?, a-t-il soulign?. Si le Pakistan, qui qualifie la situation ?d’explosive?, a r?affirm? son souhait de ?d?sescalade?, il s’est ?galement d?clar? pr?t ? parer ? toute offensive indienne. ?Les forces pakistanaises et le peuple pakistanais sont pr?ts ? combattre toute agression qui leur serait impos?e?, a notamment affirm? un porte-parole du gouvernement.

Sur le terrain, les duels d’artillerie se sont intensifi?s ses derniers jours, jetant sur les routes trente milles personnes habitant les villages frontaliers. La mobilisation de part et d’autre de la Ligne de contr?le, entam?e en d?cembre dernier ? la suite d’un attentat contre le Parlement indien, se poursuit. Un million de personnes sont d?j? stationn?es sur place. Le Pakistan, dont les troupes au sol sont moins importantes que les troupes indiennes, a annonc? son intention de ?r?organiser et red?ployer ses forces?. Islamabad a notamment demand? ? l’ONU de lib?rer ses troupes en mission de maintien de la paix en Sierra Leone et aurait d?j? red?ploy? une partie de ses forces initialement mobilis?es ? sa fronti?re avec l’Iran et l’Afghanistan. L’Inde a de son c?t? annonc? qu’elle d?pla?ait cinq b?timents de guerre de sa c?te orientale vers la mer d’Arabie, plus proche du Pakistan.

Un arsenal militaire inqui?tant

Avec plus d’un million trois cent mille militaires et cinq cent mille r?servistes, les forces arm?es indiennes sont ind?niablement sup?rieures en nombre aux forces pakistanaises, qui ne disposent que de six cent dix mille militaires et cinq cent dix mille r?servistes. Les troupes pakistanaises sont toutefois qualitativement sup?rieures et seraient parfaitement capables de repousser une premi?re offensive indienne. Mais dans l’hypoth?se d’un conflit de longue dur?e, le Pakistan serait rapidement submerg?. L’Inde aurait de plus l’avantage de pouvoir compter sur une ?conomie plus solide que celle de son voisin.

Les deux pays disposent par ailleurs de l’arme nucl?aire et plusieurs sp?cialistes n’?cartent pas l’?ventualit? de son utilisation tactique par l’un ou l’autre des bellig?rants si celui-ci venait ? commencer ? perdre sur le plan conventionnel. L’Inde poss?derait selon le quotidien londonien Times une soixantaine d’ogives nucl?aires contre vingt-cinq pour le Pakistan. Les autorit?s am?ricaines, tr?s inqui?tes de l’escalade entre les deux Etats, sont particuli?rement attentives au moindre mouvement des forces nucl?aires. Aucun signe de d?placement de cet arsenal nucl?aire n’a pour l’instant ?t? d?tect? que ce soit en Inde ou au Pakistan.

Trois guerres ont d?j? oppos? l’Inde et le Pakistan, dont deux pour le contr?le du Cachemire. Une nouvelle guerre avait ?t? ?vit?e de justesse en 1999, mais des affrontements militaires avaient fait plus de 1 000 morts de part et d’autre de la fronti?re.

See online : RFI

P.S.

Article RFI, publi? le 23 mai 2002.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0