Debating India
Home page > Public directory > Indian Politics > Mortelles explosions ? Bombay

INDE

Mortelles explosions ? Bombay

AFP

Monday 25 August 2003

Quarante-quatre personnes ont ?t? tu?es et cent bless?es par deux puissantes explosions attribu?es ? des voitures pi?g?es lundi ? Bombay, capitale commerciale de l’Inde. Le num?ro deux du gouvernement indien a laiss? entendre qu’une organisation estudiantine islamique, interdite par les autorit?s, pourrait ?tre responsable de ces explosions.

Au moins 44 personnes ont ?t? tu?es et 143 bless?es par deux puissantes explosions attribu?es ? des taxis pi?g?s lundi ? Bombay, capitale commerciale de l’Inde.

Dans des d?clarations ? la presse, M. Sharma, le chef de la police locale, a point? un doigt accusateur en direction d’un groupe radical panislamiste. ?C’est le groupe que nous avions soup?onn? par le pass?. A ce stade, je ne suis pas en mesure de d?voiler un nom car cela pourrait g?ner notre enqu?te?, a-t-il dit.

De son c?t?, Lal Krishna Advani, vice-Premier ministre et ministre de l’Int?rieur, a cit? sp?cifiquement un groupe estudiantin musulman interdit, le SIMI (Students Islamic Movement of India). ?Depuis novembre, Bombay a connu un certain nombre d’attaques et, dans la plupart des cas, l’organisation impliqu?e a ?t? le SIMI?, a-t-il dit. Dans le pass?, ?le SIMI a agi en concertation avec le Lashkar-e-Taiba?, groupe arm? actif au Cachemire, cr?? puis interdit au Pakistan. ?L’enqu?te d?terminera si les explosions d’aujourd’hui sont ?galement l’oeuvre des m?mes organisations?, a ajout? M. Advani. Personne n’a revendiqu? pour le moment les attentats qui ont secou? Bombay, grande m?tropole de l’ouest de l’Inde, lundi en milieu de journ?e.

Le Pakistan, voisin et ?ternel rival de l’Inde, s’est empress? de ?d?plorer ces attaques et d’exprimer sa sympathie aux victimes et ? leurs familles?. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont fermement condamn? le double attentat.

A quelques minutes d’intervalles

Les explosions se sont produites ? quelques minutes d’intervalle pr?s du temple hindou Mumba Devi, dans le centre de Bombay, et d’un grand monument touristique, ?la Porte de l’Inde?, arc de triomphe situ? dans le sud de la ville, non loin du c?l?bre h?tel Taj.

Des norias d’ambulances ont ?vacu? les bless?s vers plusieurs h?pitaux de Bombay. Les lieux des attentats ?taient jonch?s de carcasses de voitures, de t?ches de sang et d’?clats de verre. Les explosions ont provoqu? d’importants d?g?ts sur des parkings et dans des immeubles alentour.

Selon Rajendra Darda, ministre r?gional de l’Int?rieur de l’Etat du Maharashtra, dont Bombay est la capitale, les explosions ont ?t? caus?es par des engins laiss?s sur les si?ges arri?re de deux taxis en stationnement. ?Le toit du taxi s’est envol? et a atterri ? plus de 100 m?tres, pr?s de l’entr?e de l’h?tel Taj?, a d?clar? un t?moin, Kanak Raja.

Le chef de la police de Bombay a indiqu? qu’un chauffeur de taxi avait ?t? interpell?. Il aurait ?t? vu en train de garer son v?hicule pr?s de ?la Porte de l’Inde?. M. Sharma a ajout? que les explosifs employ?s ?taient de fabrication indienne et qu’ils ?taient du m?me type que ceux d?j? utilis?s dans de pr?c?dents attentats ? la bombe dans cette ville.

Les attentats de lundi se sont produits peu apr?s la diffusion des premi?res informations sur un rapport explosif d’arch?ologues faisant ?tat de la pr?sence de restes d’un temple hindou sous la surface de la mosqu?e Babri ? Ayodhya (nord de l’Inde), d?truite par des fanatiques hindous il y a plus de 10 ans. La d?molition de cette mosqu?e du XVI?me si?cle, en d?cembre 1992, avait provoqu? de violents affrontements pendant plusieurs mois entre hindous et musulmans, qui avaient fait quelque 2.000 morts, notamment ? Bombay. Lundi, les autorit?s n’ont pas ?tabli de lien entre la diffusion du rapport d’Ayodhya et les explosions de Bombay.

La bourse plonge

La bourse de Bombay a plong? de 3% ? l’annonce des attentats qui ont entra?n? un renforcement imm?diat des mesures de s?curit? notamment ? New Delhi, capitale f?d?rale de l’Inde. La municipalit? de Bombay est contr?l?e par le Shiv Sena, mouvement de l’extr?me-droite nationaliste hindoue associ? au Bharatiya Janata Party (BJP) du Premier ministre f?d?ral Atal Behari Vajpayee.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0