Debating India

EN IMAGES

L’Inde attend son Premier ministre

Wednesday 19 May 2004

Les partisans de Sonia Gandhi manifestent

mercredi 19 mai 2004

Les dirigeants du parti du Congr?s ont d?missionn? en bloc mercredi pour pousser leur pr?sidente, Sonia Gandhi, ? revenir sur sa d?cision de refuser le poste de Premier ministre. ?Nous ne retirerons pas notre d?mission aussi longtemps que Mme Gandhi ne changera pas d’avis?, a d?clar? Ambika Soni, secr?taire g?n?ral du parti. A Calcutta, des partisans du Congr?s ont manifest? en br?lant les effigies de personnalit?s nationalistes hindous (photo). La victoire de la veuve de Rajiv Gandhi, Italienne d’origine, aux l?gislatives de la semaine derni?re a provoqu? une lev?e de boucliers chez les nationalistes hindous aujourd’hui chass?s du pouvoir. L’h?riti?re des Gandhi a pourtant r?it?r? son refus de prendre les commandes du gouvernement indien et les tractations sur le nom du futur Premier ministre continuent.

(Lib?ration.fr)

Sonia Gandhi renonce ? former un gouvernement

mardi 18 mai 2004

Cinq jours apr?s l’annonce de sa victoire inattendue aux ?lections l?gislatives en Inde, Sonia Gandhi a renonc? mardi ? prendre la t?te du gouvernement. ?Le poste de Premier ministre n’a pas pas ?t? mon objectif (...) Je suivrai ma voix int?rieure. Aujourd’hui, elle me dit que je dois d?cliner humblement ce poste?, a d?clar? la pr?sidente du parti du Congr?s devant les ?lus de son mouvement au parlement. Elle a aussit?t ?t? interrompue par des cris de d?ception et de col?re. ?Je vous demande d’accepter ma d?cision et je ne la changerai pas?, a-t-elle pourtant continu?. ?Il n’en est pas question. C’est ma voix int?rieure. C’est ma conscience.?

Dirigeante du parti du Congr?s depuis 1999 et veuve de l’ancien Premier ministre Rajiv Gandhi, Sonia Gandhi n’a cess?e d’?tre critiqu?e par les nationalistes hindous ? propos de ses origines italiennes. Pour protester contre l’arriv?e au pouvoir d’une ??trang?re?, le parti nationaliste hindou, le BJP du Premier ministre sortant Atal Behari Vajpayee, avait annonc? qu’il boycotterait sa prestation de serment.

Dans la matin?e de mardi, Sonia Gandhi, accompagn?e de l’ancien ministre des Finances Manmohan Singh (photo), d?sormais ?premier ministrable?, ?tait sortie bredouille d’une rencontre de vingt minutes avec le pr?sident indien Abdul Kalam. Le pr?sident Kalam, qui doit nommer le chef du gouvernement, avait demand? ? la dirigeante du parti du Congr?s de donner des assurances sur la solidit? de sa coalition. Une nouvelle rencontre ?tait pr?vue mercredi mais, quelques heures plus tard, un responsable du Congr?s annon?ait la d?cision de l’h?riti?re de la dynastie Gandhi de ne pas endosser l’habit de Premier ministre.

(Lib?ration.fr)

L’hostilit? des nationalistes hindous

mardi 18 mai 2004

Un membre du parti nationaliste hindou extr?miste Shiv Sena ceintur? par des policiers indiens, mardi ? Bophal. L’homme a tent? de s’immoler pendant une manifestation d’opposants ? Sonia Gandhi. Pendant la campagne ?lectorale, les nationalistes hindous se sont montr?s particuli?rement virulents contre l’h?riti?re ?italienne? de la dynastie Gandhi. Mardi, avant la d?cision de la chef du Congr?s de se retirer, Uma Bharti, dirigeante nationaliste du Madhya Pradesh, grand Etat du centre du pays, avait d?mission? pour se consacrer ? un mouvement de ?protestation nationale? contre une ?ventuelle nomination au poste de Premier ministre d’une Gandhi d’origine italienne. Uma Bharti, pasionaria du camp nationaliste hindou, symbolise l’aile dure du nationalisme hindou au pouvoir jusqu’aux ?lections de la semaine derni?re.

Selon un responsable communiste alli? au Congr?s, Sonia Gandhi craint pour sa s?curit?. Ses enfants -son fils Rahul, qui vient d’?tre ?lu d?put? ? 33 ans, et sa fille de 32 ans, Priyanka- verraient d’un mauvais ?il leur m?re devenir chef du gouvernement. Le mari de Sonia, le Premier ministre Rajiv Gandhi, avait ?t? assassin? en 1991. Sa belle-m?re, Indira, elle aussi ? la t?te du gouvernement indien, avait elle ?t? tu?e en 1984. Il avait fallu sept ans aux membres du Congr?s pour convaincre Sonia Gandhi de remplacer son ?poux ? la t?te du parti.

(Lib?ration.fr)

?Nous mourrons pour elle?

mardi 18 mai 2004

?Nous aimons Sonia?, ?Nous mourrons pour elle?: parmi les milliers de partisans de Sonia Gandhi rassembl?s mardi devant sa r?sidence ? New Delhi, Gangacharan Rajput menace de se suicider. Peu avant l’annonce de son retrait de la course ? l’investiture, une vingtaine de fans de la veuve de Rajiv Gandhi voulaient se donner la mort si la dirigeante du Congr?s renon?ait ? briguer le poste de Premier ministre. ?Si quelqu’un peut la faire changer d’avis -(mais) c’est tr?s, tr?s difficile- c’est le peuple dans les rues?, a lanc? Salman Khurshid, un haut dirigeant du parti du Congr?s.

(Lib?ration.fr)

La Bourse respire

mardi 18 mai 2004

La Bourse de Bombay, fortement gard?e par des policiers indiens, est repartie ? la hausse mardi: +6%, apr?s un plongeon de 11% la veille. Les investisseurs craignaient que le Parti communiste, troisi?me parti du parlement avec 43 ?lus, ne bloque les r?formes lib?rales engag?es par le pr?c?dent gouvernement, en particulier les projets de privatisation des entreprises publiques. Mais le Congr?s s’est employ? ? rassurer les march?s par la voix de Manmohan Singh, qui avait lanc? le processus de r?formes il y a une dizaine d’ann?es. Et le chef de file du Parti communiste a de son c?t? indiqu? que la gauche soutiendrait la vente de certaines parts des entreprises d’Etat.

(Lib?ration.fr)

P.S.

La dynastie Gandhi

Images et articles parus dans Lib?ration, ?dition en ligne du 19 avril 2004.

SPIP | template | | Site Map | Follow-up of the site's activity RSS 2.0